La Co Entreprise Paysanne d’Armandie

Nous sommes un groupe d’humans tous inspirés par la permaculture qui avons à coeur cette transition; celle que notre société vit sans y avoir été prepare. Nous désirons construire ensemble un modèle de ferme agricole écologiquement, économiquement et humainement viable, dont les interventions coopèrent et les pratiques s’intègrent avec toutes les strates de vie possible. Nos pratiques et expériences depuis 1993 nous donnent des résultats concrets que nous appliquons sur notre ferme située dans la merveilleuse région de Frelighsburg face au mont Pinacle.
L'ÉQUIPE C.E.P
Travis Ahearn

Travis est directeur de la production . Prendre soins des pupes, les larves et les ténébrions adultes…qui l’eut cru? Travis a été touché par la mission de la ferme d’insectes ; trouver d’autres sources d’alimentation de protéine animal pour sauver les forêts et conserver l’eau. Avec une formation en géographie, ayant fait une recherche reliée aux pratiques en foresterie, promouvoir l’entomophagie a pris tout son sens.
Travis a œuvré dans le domaine du compost pour plusieurs organismes avant-gardistes pour ensuite entamer son aventure sur la CEP D’Armandie avec l’élevage passionnant des ténébrions. Il travail avec Yannick pour optimiser les opérations d’élevages sains et biologiques mais surtout il aime l’idée de promouvoir l’intégration des insectes dans l’alimentation humaine du futur. L’avenir c’est maintenant! et nous sommes fiers d’y participer.

Stèphanie Wang

À propos de votre fermière; Après avoir étudié la sociologie de l’agriculture, travaillé et wwoofé sur des fermes biologiques, travaillé depuis 5 ans auprès d’organisations agricoles affiliées au réseau international de paysans La Via Campesina, elle se lance finalement en production agricole. Parce que la souveraineté alimentaire commence ici et maintenant, et parce que nous avons besoin de davantage de petits producteurs pour nourrir nos communautés.

En plus de démarrer le Rizen, elle siège au Conseil de coordination de l’Union paysanne et coordonne son comité international. Elle est aussi membre du Conseil d’administration du Centre paysan.

Bernard Alonso

S’est formé aux principes de la permaculture et de l’agriculture naturelle sur sa ferme au pied de la Montagne de Rougemont de 1993 à 2007.(voir les détails de son parcours sur le site).

Ces dernières années il voue son temps à la propagation de la Permaculture dans le monde, partout ou il est invité ; en Europe, en Asie, en Afrique, en Amérique Centrale, Nouvelle Calédonie, etc. Il y apprend des formes de pensées nouvelles et prometteuses. Convaincu qu’il est nécessaire de trouver des solutions viables pour produire l’alimentation de cette humanité qui ne cesse de croître; il décide de continuer l’expérience passée de sa ferme coopérative et de l’amener plus loin; il fonde en 2014 avec son équipe la Co Entreprise Paysanne D’Armandie de Frelighsburg concept fermier expérimental qui répond aux nouveaux défis que nos changements tant économiques que climatiques nous font vivre.

www.permacultureinternationale.com  et  www.universtetransition.org

Yannick Grego

Biologiste de formation, ce curieux de nature a mordu à l’hameçon de la CEP. Fort de son expérience en recherche, il a développé un projet sur l’utilisation d’arthropodes aquatiques comme nouvelle source d’alimentation.
Son approche scientifique s’exerce sur l’amélioration constante des géniteurs. C’est ce qui le passionne le plus. Il s’occupe avec rigueur de nos amis à 6 pattes. Son rôle est de planifier efficacement les différentes étapes de nos élevages pour les vulgariser et les mettre à la portée de tous. Il
veille à l’optimisation de la production avec créativité, formé et guidé par Travis dans ce processus.

NOTRE MISSION

Un groupe d'humain, tous actionnaires désirent expérimenter ensemble une nouvelle façon de gérer une entreprise agricole. Celle-ci se définit comme une « Co-Entreprise Paysanne » (C.E.P.). Par sa nature, une C.E.P. encourage et multiplie des fonctions et des interactions au travers d’activités de production, de développement, de recherches et de partage de connaissances. En appliquant des pratiques simples inspirées des lois de la nature, les actionnaires veulent, ensemble, expérimenter et partager de nouveaux mécanismes de production durables pour construire « ce nouveau monde agricole » qui émerge : en prenant soin à la fois de l’homme et de l’environnement, en créant l’abondance et le partage, en encourageant la biodiversité, tout en multipliant les interactions entre les personnes.

NOTRE VISION

Être des acteurs de la transition pour une agriculture viable, une alimentation saine dans un respect de toutes les strates de vie ou l'humain s'inclut à sa juste place.

NOTRE NICHE ÉCOLOGIQUE

Notre Niche de « pratiquant d’une agriculture dite naturelle de coopération » s’exprime par la création d’un prototype de ferme viable, qui utilise des technologies modernes. Nous superposons sur une même ferme des entreprises de production qui se côtoient et coopèrent, tout en mettant en commun des équipements et des services. L’objectif commun est de produire des aliments de haute valeur nutritive et de première qualité. Nous exprimons cette Niche via une coopération qui prend plusieurs formes, que ce soit par la mise en commun d'interactions et d’outils, par l'établissement d'une structure économique simple et partagée, par un engagement et une vision commune des actionnaires. L’objectif est de permettre un meilleur rendement dans le respect de l’environnement, de l’écologie, de la vie sociale, de l’économie et de l’aspect culturel. Parallèlement, dans notre désir d'essaimer, nous partageons les fruits de nos expériences, tout en prospectant des voies originales et prometteuses.

LA CO-ENTREPRISE PAYSANNE D’ARMANDIE

La Co-Entreprise Paysanne d’Armandie, c’est

⤜ Une association de personnes qui assument collectivement leurs responsabilités d’entrepreneurs.

 

⤜ Une entreprise d’actionnaires, actifs sur la Ferme pour certains, dont la finalité consiste à maximiser divers avantages, à la fois comme entrepreneurs et/ou usagers du lieu.

 

⤜ Une entreprise qui utilise le capital comme outil, sans qu’il ne constitue la mesure du pouvoir des actionnaires, les décisions étant remises entre les mains d’un Conseil d’Administration ce dernier ayant la responsabilité de la gestion des activités de la C.E.P. selon les pouvoirs qui lui sont conférés dans la Convention entre actionnaires.

 

⤜ Une entreprise dont les règles garantissent aux actionnaires l’égalité dans l’exercice des pouvoirs de gestion courante et l’équité dans la répartition des contributions et le partage des résultats, étant entendu que « équité » n’est pas synonyme d’« égalité ».

 

⤜ Une entreprise qui favorise la coopération entre tous, pour développer des affaires et contribuer à la richesse et au bon développement du milieu.

 

⤜ Une entreprise qui fait de l’éducation un de ses mécanismes de fonctionnement essentiels, notamment par le partage de connaissances, d’expérimentations et de publications.

LA CHARTE DES VALEURS

Pratiques agricoles et production

Toute pratique de production, qu’il s’agisse d’élevage ou de production végétale, doit ecocert_lsuivre le cahier des charges
de l’organisme de certification « Eco-Cert » ou de tout autre organisme choisi par la C.E.P.  (Voir la charte des pratiques agricoles.)

 

Toute pratique de production doit mettre en application les éthiques suivantes

  1. Penser aux conséquences des actions posées.
  2. Planification des pratiques et visualisation sur du long terme.
  3. Économiser l’eau; l’utiliser de façon à la retourner propre ou plus propre qu’à son origine dans l’environnement.
  4. Le non travail du sol (ou travail minimum du sol dans les débuts).
  5. Maintenir le sol couvert.
  6. Évitez la compaction du sol.
  7. Viser la polyculture pour des résultats plus stables; en imitant la forêt  abandonnée ou limiter le plus possible la monoculture, exception faite s’il y a rotations.
  8. Respecter la vie du sol.  Aider à atteindre l’auto fertilité.
  9. Utiliser des semences naturelles, patrimoniales dont on peut retracer l’origine; de préférence échangées et non achetées.
  10. Respecter la place de la forêt, des arbres et de la faune dans l’environnement.
  11. Utiliser des espèces indigènes bénéfiques ou naturalisées autant que possible.
  12. Planter un arbre où il va pouvoir vivre.
  13. Planifier à petite échelle, pour être efficace en énergie.
  14. Pensez design et production en mètres cubes (m3) et non en mètres carrés (m2).  Travailler sur un minimum d’espace pour un maximum de rendement en utilisant le moins d’espace possible sur le terrain de la ferme.
  15. Utiliser peu ou pas d’intrants.  Et si c’est le cas, que ce soit des intrants biologiques.
  16. Utiliser tout de façon optimale et recycler tout.  Ne laisser aucun déchet.
  17. Travailler en équipe et partager ses compétences.  Multiplier les « zones d’échange »sur le terrain, dans ses équipes, dans l’entreprise, et aussi au niveau des populations locales et globales.
  18. Consulter son équipe pour établir les priorités.
  19. Consulter ses associés pour trouver des solutions.
  20. Voir des défis et non des problèmes.
  21. Travailler là où ça compte le plus.  Ce qui se fait aujourd’hui ne sera plus à faire avant longtemps.
  22. Aider les gens qui veulent apprendre.  Partager généreusement ses expériences à qui veut les connaître.
  23. Ne posséder rien.  Partager tout.

La Permaculture avec Bernard Alonso

actionnaire et porteur de vision
Les trois éthiques de la Permaculture

Les méthodes d’application d’agriculture et d’élevage ne se limitent pas aux règles proposées et d’admissibilité de l’organisme de certification choisi.  Notre attitude de production applique avant tout ces trois (3) éthiques:

  • Prendre soin de la terre.
  • Prendre soin des gens.
  • Redistribué et produire de façon équitable.

 

L’application de la mission de la C.E.P. nous incite à développer des façons de faire nouvelles,  par des expériences copiées de la nature i.e. qui vont dans le sens de la nature, et par ordre croissant de préférence des applications suivantes

La permaculture dans le volet agriculture

  1. L’application de l’agriculture dite Naturelle.
  2. L’application de l’agroécologie.
  3. L’application de l’agriculture biologique.
  4. L’agroforesterie.
  5. Aucune application de produits de synthèse n’est souhaitée.
  6. Autres…  attention voir éthique pour ne pas être répétitif

Pour le volet Élevage

  1. Prioriser qualité de vie de l’animal qui doit se retrouver dans un milieu le plus proche possible de son habitat naturel.
  2. Une nourriture naturelle et issue de produits biologiques.
  3. Une eau fraîche et abondante.
  4. La qualité de l’abattage de l’animal – une mort ou abattage sans stress.
  5. Le nombre adéquat d’individu pour une vie saine.
  6. Une reproduction naturelle dans des conditions optimales.

Qui peut faire partie de la CEP d’Armandie

LES FAMILLES, LES FEMMES, LES HOMMES de la CEP D’ARMANDIE

Tous sont admis et inclus à parts égales pour faire l’expérience de notre C.E.P. quelque soit le nombre d’action détenues par les individus.  Sans limite de genre, d’âge ou de condition physique, une équipe peut être composée de tous ceux et celles qui le désirent, qui ont leur place et leur utilité dans un design approuvé par un processus d’acceptation connu de tous.

Chacun peut faire partie de la C.E.P. en tant que choix personnel.

Personne ne peut être et ne doit être forcé ou influencé à participer à cette expérience quoiqu’il arrive, comme par exemple, les enfants, la famille, les amis, etc.

DEVENIR MEMBRE SYMPATHISANT

JOINDRE LA CO-ENTREPRISE PAYSANNE

CommunityLa C.E.P. est ouverte à tous ceux et celles qui veulent faire partie de cette expérience en y apportant un projet nouveau et viable, qui s’intègre dans la structure existante.

 

Pour joindre la C.E.P., il faut avant tout présenter un projet dans un design respectant la méthodologie et les étapes utilisées dans le monde de la Permaculture.  De l’aide sera disponible à l’interne pour rendre ce projet viable dans tous ses paramètres.

 

Le projet sera étudié par un comité pouvant être composé de Porteurs de projet, de membres du C.A. et d’actionnaires.

 

Le projet devra présenter, d’une manière évidente, des avantages pour la C.E.P. ainsi que des liens avec les Pétales existants le tout, en respectant les modalités prévues à la présente Charte .

 

Le projet proposé est d’abord présenté par écrit à l’aide d’un design sur papier.  Après une première étape de sélection, le candidat dont le projet aura été sélectionné sera invité à le présenter devant le comité responsable de la sélection.

 

Les emplacements sur la ferme se superposent et aucun lot ou parcelle n’est isolée ou destinée à l’utilité à priori d’un seul Pétale.  S’il devait y avoir des endroits à utilisation unique, ils seront prévus dès le départ de l’installation et accepté de tous.

 

Chaque entreprise bénéfice donc de l’entièreté du lieu, des outils et des ressources qui sont disponibles, mis en commun et nécessaires pour leurs opérations.